© Gilles Bureau - le Quatrième mur production

Renaud Danner et Etienne Coquereau

Télérama Sortir (Sylviane Bernard Gresh)

« Renaud Danner et Etienne Coquereau font deux duetistes irrésistibles. C’est

absurde, intelligent, cocasse et drôle.»


Le quotidien du medecin (Armelle Heliot)

« A la manière des « Diablogues » de Roland Dubillard, Jean Claude Grumberg a

écrit une suite de textes brefs pour deux personnages.

Cʼest vif et enlevé. Un délicieux divertissement ! »


Pariscope (Marie-Céline Niviere)

« Ne manquant ni de talent, ni de malice et avec beaucoup de subtilité dans le jeu,

Etienne Coquereau est le clown blanc et Renaud Danner l’auguste. Bravo ! »


Rue du Théâtre (Corinne Denailles)

« Le spectacle triomphe de l’apparente simplicité de ces petits textes truffés de

fausses pistes de mise en scène et en délivre tout le suc dans un feu d’artifice

crépitant d’intelligence et d’humour. Un régal ! »


Sens Critique

« Entre le meilleur Raymond Devos pour le jeu verbal et le plus rusé Luigi Pirandello

pour la mise en abîme du texte et de l'acteur, un délectable moment de lecture et de

spectacle. »


Figaroscope (Armelle Heliot)

« La mise en scène de Si ça va Bravo imprime un rythme excellent à la

représentation et les deux comédiens, sérieux comme il convient, sont franchement

irrésistibles. »


WebThea (Gilles Costaz)

« Renaud Danner et Etienne Coquereau exploitent deux tempéraments opposés :

une jovialité vorace pour le premier, une distance faite de hauteur pour le second. Ils

forment un couple épatant, qui mène cette soirée au sommet de la dinguerie qui fait

boiter notre logique et nos certitudes, tout en épinglant la bêtise ambiante. »


LʼHumanité (Jean-Pierre Léonardini)

« C’est incisif, jouissif, épatant pour tout dire. »

« Si ça va, bravo »


La presse