© Gilles Bureau - le Quatrième mur production

«Auteur tragique le plus drôle de sa génération», selon Claude Roy, Jean-Claude

Grumberg, est né en 1939.

Son père meurt en déportation. Il exerce différents métiers, dont celui de

tailleur, avant d’entrer comme comédien dans la compagnie Jacques Fabbri.

Il est l’auteur d’une trentaine de pièces de théâtre et l’ensemble de son oeuvre

théâtrale est disponible aux éditions Actes Sud. Mon père. Inventaire, puis

Pleurnichard sont publiés au

Seuil dans la collection la Librairie du XXIe siècle. Il aborde l’écriture théâtrale en

1968 avec Demain une fenêtre sur rue, puis ce sera Mathieu Legros, Chez Pierrot,

Michu, Rixe, Amorphe d’Ottenburg (Comédie-Française, mise en scène Jean-Michel

Ribes).

Ensuite – mise à part En r’venant d’l’expo qui raconte le destin d’une famille de

comiques troupiers à la Belle Époque – le théâtre de Jean-Claude Grumberg

entreprend de mettre en scène notre histoire et sa violence.

Avec Dreyfus (1974), L’Atelier (1979) et Zone libre (1990), il compose une trilogie sur

le thème de l’occupation et du génocide. Au cinéma, il est scénariste de : Les Années

sandwichs, coscénariste avec François Truffaut pour Le Dernier Métro, et pour

Amen, Le Couperet et Eden à l’Ouest de Costa Gavras. Pour la télévision, il écrit

entre autres les scenarii de : Thérèse Humbert, Music Hall, Les lendemains qui

chantent, Julien l’apprenti et 93 rue Lauriston.

Plusieurs de ses pièces sont présentées au Théâtre du Rond-Point, Iq et Ox, mise en

scène Adel Hakim en 2004, Mon père. Inventaire (dont il fait la lecture en 2004), Une

leçon de savoir-vivre (par Pierre Arditi en 2002 et repris en 2003), en 2009 Vers toi

terre promise, mise en scène Charles Tordjman et en février 2012 Moi, je crois pas,

avec Pierre Arditi et Catherine Hiegel mise en scène également de Charles Tordjman.

Il est l’un des seuls auteurs dramatiques contemporains français vivants à être étudié

à l’école, notamment sa pièce L’Atelier. Il est également depuis 1999 l’auteur de

nombreuses pièces pour la jeunesse. Il a reçu le Grand Prix de l’Académie Française,

le Grand Prix de la SACD pour l’ensemble de son oeuvre, le Prix de littérature de la

Ville de Paris et le Molière du meilleur auteur pour L’Atelier et Zone Libre. Il obtient le

César du meilleur scénario pour Amen de Costa-Gavras.

Jean-Claude Grumberg se voit remettre le prix artistique de la Fondation France Israël

2009 dans le cadre des représentations croisées franco-israéliennes de sa pièce

Vers toi terre promise qui obtient aussi le Molière du meilleur auteur et le Prix du

Syndicat de la Critique.

Jean-Claude Grumberg

Auteur